COMMENT INTERPRÉTER SES RÊVES ?

Les rêves sont fascinants : la façon dont ils imprègnent la mémoire (à s’y méprendre) et livrent des messages, est passionnante ! Toutefois, leur lecture est rarement littérale et bien souvent énigmatique, alors comment les déchiffrer ?


Oubliez tout ce que vous avez appris


Apprendre à lire ses rêves est une fabuleuse opportunité de se relier à son intériorité mais aussi à son intuition.


Si s'en tenir à la symbolique universelle peut vous aider à faire vos premiers pas (comme la lecture du livret pour interpréter un oracle ou des tarots), vous vous rendrez compte néanmoins — si ce n'est pas déjà le cas— que toutes les définitions de ce type de littérature influencent l'interprétation, au détriment de votre ressenti et symbolique propres.


Par exemple, quand celui qui rêve de perdre une dent y voit la prédiction d'un décès, son prochain y verra peut-être l’expression d’une peur sous-jacente face à la remise en questions de ses principes fondateurs. Et tout dépendra du contexte du rêve et de l’émotion associée.


Ainsi et à travers les rêves, ce sont les références individuelles (même si certaines peuvent répondre à l'inconscient collectif) qui s’expriment et c'est en les explorant que nos rêves prennent tout leur sens.


Par ailleurs, s'il peut s'avérer très enrichissant de recevoir une interprétation extérieure, sachez que personne d'autre que vous, ne sait mieux que vous.

Ce que j'insinue par là, c'est qu'il est important de ne pas prendre pour argent comptant tout ce que vous pouvez lire ou entendre : prenez ce qui résonne mais surtout, expérimentez par vous-même !


Apprendre à lire de façon intuitive


S’aventurer dans la compréhension de sa mécanique onirique, c’est ouvrir sa boîte de Pandore et c'est aussi une des voies vers une meilleure connaissance de Soi.


Cette démarche va affiner votre sensibilité, votre intuition. Le rêve reflète le réel comme l'eau d'un lac : c'est un miroir. Plus vous le contemplerez et mieux vous arriverez à définir les reflets distordus que vous percevez.


Faites-vous confiance : le premier sentiment qui vous parcourt au réveil est un précieux indice à prendre en compte lorsque vous vous essayez à la lecture de vos rêves.


De plus, il est inutile de convoquer les souvenirs d'un rêve si vous ne vous en rappelez pas spontanément : seul compte le détail qui perdure au réveil !


Aussi, prenez le temps de vous découvrir ! L'interprétation des rêves évolue en même temps que vous : ce que vous percevez et comprenez aujourd'hui, prendra un tout autre sens demain. Ceci et pour la bonne et simple raison que votre conscience évolue à la fois dans votre vécu diurne et dans votre psyché, la nuit.

Ainsi, il est inutile et vain de courir après une vérité absolue : pas de pression !

Au réveil, demandez-vous : "qu'est-ce que le souvenir de ce rêve m'apporte comme éclairage sur ma vie aujourd'hui ?"

Si rien de vient, passez à autre chose, tout simplement !


De cette même manière, il est important de ne pas vous braquer lorsque vous pensez ne rien y comprendre. Déchiffrer ses rêves prend du temps, alors prenez-le !

Les liens se créent progressivement jusqu'à vous conduire doucement vers une prise de conscience : un sentiment de justesse qui résonne profondément.

Et ce qui peut grandement vous y accompagner : c'est l'écriture.


Dédiez un carnet à vos rêves


Comme tout apprentissage, la lecture intuitive se travaille, s'affine, s'aiguise. Et pour ce faire, il y a une chose très simple qui peut significativement vous y aider : écrire vos rêves !


Au saut du lit, transcrivez-les : premiers jets, mots clés, sensations, émotions, etc, et complétez-les avec les synchronicités que vous rencontrez, même et surtout, si elles vous paraissent complètement saugrenues et improbables. Faites des liens, des flèches, revenez-y, notez les questions que cela suscite en vous, les situations/personnes auxquelles cela vous ramène.


Aussi, n'ayez pas peur de vous tromper : il n'y a pas de mauvaise réponse ! Mettre les choses à plat, par écrit, permet à votre cerveau d'établir les connexions, les relations, et d'articuler votre pensée.

Alors, laissez-vous porter par vos premières impressions, même (surtout) si votre raison les contredits. C'est ainsi que vous vous connectez à votre intuition et cela va vous servir sur bien d'autres plans dans votre quotidien.


Ce petit brainstorming régulier permet de mettre en exergue les occurrences et surtout de s’approprier au fur et à mesure, son propre code.

Vous constaterez que les liens vont se révéler au fur et à mesure que vous y verrez de plus en plus clair.

Ne forcez rien


Un rêve ramène une vague de détails sur le rivage de la conscience et ce n’est pas pour rien. Pour autant, cela n'arrive pas tous les jours : certains rêves sont plus prégnants que d'autres et le souvenir qu'il vous en reste est suffisant !


Aussi, l'exercice ne sert à rien s'il est fait sous la contrainte : notez simplement lorsque vous y pensez, laissez-vous ressentir cet élan.


Chercher à tout prix une interprétation, ou se contraindre à une forme de rituel, est le meilleur moyen de laisser le mental se faire passer pour de l'intuition.


Écrire ses rêves permet d'en conserver une trace, datez-les. En y revenant plus tard, vous vous offrez une nouvelle lecture qui ouvrira très certainement votre conscience sur une nouvelle conception des choses.

C'est aussi de cette manière que l'on découvre que l'on reçoit des messages à travers des symboles incongrus ! Sachez que "là-haut" ils adorent communiquer sous forme de rébus 😄



Retour d'expérience


L'exercice sus-cité m’a permis de distinguer plusieurs types de rêves récurrents. Alors, c’est un ressenti très personnel et ma vérité n’est pas forcément la vôtre et encore moins une vérité universelle.

Ceci dit, cela peut peut-être vous aiguiller à développer votre propre expérience 🤗



LE RÊVE BASIQUE


C’est un peu le terrain d’expression d’émotions diverses confondues (frustrations, fantasmes, désirs…) qui traduit un état émotionnel.

Exemple : dans la journée on a bavé devant un cheesecake en vitrine qu’on s’est refusé et dans le rêve on s’en fait une ventrée jouissive.



LE RÊVE RÉPONSE

(pardon 😁)

C’est ce que j’appelle aussi un rêve blanc : on ne se souvient de rien mais on se réveille avec une solution sortie de « nulle part » en réponse à une question suspendue en version consciente.

C’est le « bon sang mais c’est bien sûr ! » qui fait écho au fameux « la nuit porte conseil ».

Pour l’anecdote, c’est ainsi que j'ai découvert le calcul du chemin de vie : gros moment WTF au réveil mais qui prenait alors un réel sens dans mes expériences personnelles à ce moment-là. Ah et c’est aussi comme ça qu’est née La Sorcière Moderne 😁



LE RÊVE MESSAGE


Celui-ci est un des plus prégnants. Celui qui laisse un souvenir très réel avec des détails clés qui peuvent prendre sens plus tard dans la réalité.

À mon sens, il s’agit davantage d’un « rêve éveillé » relevant d’un voyage astral (mais cela reste une conclusion personnelle face à un vécu qui l'est tout autant).

Les messages divulgués dans ces rêves sont difficiles à décrypter au premier abord et leur écho dans la réalité — si on y prête attention — retenti à un moment donné (d'où la nécessité de les noter). J’en ai fait allusion ici.



LE RÊVE MÉDIUM


Ce type de rêves met en scène des inconnus dans des situations relativement courantes à des époques variables. Je n’y apparais pas mais suis spectatrice omnisciente, parfois dans la tête d’une personne qui n’est pas moi sans pouvoir non plus agir à sa place.

C'est par le biais de ces rêves que les défunts se communiquent mais aussi que des scènes de vies antérieures peuvent se jouer. Là, attention aussi : un ressenti reste un ressenti ! Notez-les, revenez-y plus tard, reliez, et surtout : faites-vous confiance !


Voilà, j'espère que ce petit partage vous saura quelque peu éclairer vos voyages nocturnes 🤗




(Source illustrations : Pinterest)

retour au menu.png