NUMÉROLOGIE 2022, ANNÉE 6 : COMMENT L'INTERPRÉTER ?

Le 6 est notre vilain petit canard de la neuvaine (cycle de 1 à 9). Celui qui, malgré lui, est associé à un diabolisme craint (je pense au nombre de la bête). Pourtant, si on apprend à mieux le connaître, le 6 nous enseigne que l'appréhension est avant tout le sel de notre ignorance. Un peu comme notre chère Sorcière, finalement...😏


Passerelle vers l'harmonie


Dans la petite histoire de la neuvaine, le chiffre 6 se place entre la transition (5) et l'accomplissement (7).

C'est un peu comme si en 5, on déménageait et qu'en 6, on réorganisait son nouvel espace. C'est notre terrain d'accord : celui où on refait la déco 😄


Explorer ses racines


Le chiffre 6 est aussi celui qui est rattaché au Foyer et à la Famille : en effet, qu'ont à nous apprendre nos liens familiaux si ce n'est la voie de l'harmonie ? Trouver sa place, s'aligner à ses valeurs : tout cela ne s'invente pas mais s'explore ! Et l'expérience familiale sait très justement orienter notre réflexion sur le sens que nous cherchons à mettre sur notre existence (petite piste ici).


Mûrir ses projets


Aussi, regardez son graphisme : ne vous évoque-t-il pas la silhouette d'une femme enceinte ?


De cette même manière, le chiffre 6 est celui des projets de coeur en gestation : ceux qui, en éprouvant notre motivation, bousculent nos croyances, convictions et idéologies afin de nous permettre de nous dépasser et de nous réaliser pleinement.

Pour reprendre l'exemple de la maternité : ceux qui en font l'expérience (en tant que père ou mère, peu importe) peuvent témoigner à quel point une naissance remet les choses en perspectives et nous fait souvent envisager la vie sous un angle nouveau (auquel on était peut-être réfractaire).


Et oui, l'harmonie ne va pas de soi, ce n'est pas non plus un bien que l'on acquiert : c'est une construction (d'où l'idée de gestation...) qui met à l'honneur notre capacité à nous réinventer continuellement.


Mettre du coeur à l'ouvrage (et partout ailleurs)


En outre, ce que la gestation ne dit pas explicitement mais sous-entend très fortement, c'est la notion d'union et par extension simplifiée : l'Amour ! D'ailleurs, n'est-ce pas ce que représente le sixième arcane majeur du Tarot ? Les Tarots, rappelons-le, représentent le cycle de la vie, ses transitions et ses problématiques universelles.

Ainsi, la carte des AMOUREUX (ou L'AMOUREUX, selon la version) nous parle d'équilibre et d'alliance, notamment entre le principe féminin et le principe masculin (mais pas que, je simplifie). Une harmonie qui se crée à travers le choix, celui du coeur.

Et oui, le 6 porte toute cette beauté en lui ! Une énergie qui nous pousse à réévaluer nos standards, à accorder nos pensées, nos paroles et nos actes : alors, elle est où la bête ?


Se défaire des croyances malsaines