L'INVISIBLE

Qu'est-ce que l'invisible ? Par définition, c’est tout ce qui existe au-delà de notre perception physique et qui fait appel à tout ce qui ne se voit pas et dont l’existence est plus ou moins contestée. Tour d'horizon d'un univers... très personnel.


Un monde vibratoire


La physique quantique définit l'Univers comme un champ vibratoire dans lequel interagit une infinité de vibrations dont, nous autres — êtres humains — faisons partie (nous aussi sommes vibrations).


L'information vibratoire s'échange et se communique en permanence : cette interconnexion rejoint la notion du Tout dont vous avez très certainement entendu parler bon nombre de fois !

Nos "capteurs" nous informent constamment sur notre environnement et bien souvent à l'insu-même de notre conscience : le feeling est un parfait exemple de perception vibratoire !


Ainsi, nous canalisons les fréquences de notre monde physique mais également ce qui s'y passe au-delà : si l'on part du principe du Tout alors, d'un point de vue vibratoire, pourquoi scinder les Mondes ?

Et de la même manière, pensez-vous que l'Invisible soit si extraordinaire ou paranormal ?




Ce qui ne se voit pas, n'existe pas


Voici une belle idée reçue qui plaît aux sceptiques mais qui réduit considérablement les réels potentiels de l'être humain !


En effet, s'en tenir à — et répondre strictement par — la Science, n'est-ce pas s'enfermer dans un champ de perceptions limitées ?

Qu'est-ce d'autre que la Science si ce n'est la somme des connaissances empiriques basée sur l'expérimentation d'une perception mesurable ?


Ce que j'insinue par là, c'est que nos perceptions s'étendent bien au-delà de la Matière et comme cette dimension est difficilement quantifiable, il est plus simple de s'en tenir au fait que cela n'existe pas.


De plus, en revêtant l'Invisible de tout le mystère de l'inconnu, la peur sait lui prêter un caractère dangereux, inquiétant, menaçant ou encore terrifiant : mais est-ce réellement fondé ? (et pour ceux qui flippent face aux légendes démoniaques, je vous invite à lire Le Passager Noir)


À l'image du vent, qui ne se voit pas mais qui existe pourtant, comment se fait-il que ce qui n'existe, ni ne se voit, puisse se RESSENTIR ? Voilà une question qui m'anime depuis de nombreuses années.


Le fruit de l'imagination

Toute mon enfance (et parfois même encore aujourd'hui), j'ai entendu cette phrase : "C'est ton imagination !". On lui mettait absolument tout sur le dos, la chargeant de tout ce qui était inexplicable du point de vue de la raison tangible.


Tout ceci sans tenir compte une seule fois du fait que ce que je ressens se passe dans mon corps : des émotions et des sensations très fortes, et quoiqu'on en dise, un vécu on ne peut plus réel.


Plus tard, j'ai pu poser un mot sur ce phénomène nommé la clairsentience (j'y reviendrai plus spécifiquement) et j'ai compris que nous percevons tous le Monde d'une façon différente.

Chacun a sa propre sensibilité et lui porte une attention et une écoute très personnelle.


Ressentir, c'est expérimenter le Monde


Au fil du temps, j'ai compris qu'il est inutile de chercher à convaincre qui que ce soit sur sa façon de percevoir le Monde ici-bas et/ou au-delà.

Il s'agit là d'une expérimentation personnelle du palpable et son contraire, mais aussi d'écoute de soi et d'ouverture d'esprit sur une dimension plus large.


Aussi, il n'y a pas de perception plus juste qu'une autre. Dévaloriser son intuition ou ses ressentis, revient à fermer la porte à cette sensibilité qui fait de chacun de nous des êtres uniques.


La sensibilité, un potentiel inestimé et inestimable


À titre personnel, j'ai longtemps sous-estimé ma clairsentience car j'avais une opinion arrêtée sur la médiumnité (alimentée notamment par un consensus, lire Croyances et représentations) convaincue que cette dernière consistait à percevoir les esprits désincarnés de la même façon que l'on se voit entre esprits incarnés.

Ainsi, je dépréciais ma sensibilité propre au profit d'une idée reçue infondée.


En effet, beaucoup de médiums décrivent leurs expériences en valorisant le résultat de leurs communications et beaucoup enjolivent le truc à tel point que, lorsque l'on se cherche, on lit des témoignages spectaculaires (et souvent édulcorés et enjolivés) qui, certainement sans le vouloir, nous prêtent à croire qu'il faut rentrer dans un cadre particulier. Or, cela n'est absolument pas le cas !

Ces perceptions n'ont rien d'extraordinaire, ni ne sont réservées à une élite ! Elles sont votre terrain d'expression et d'expérimentation personnelle.

La porte de l'autre Monde est votre sensibilité. Par elle passent ces informations vibratoires et votre imagination en est le traducteur : ce que vous y voyez est une projection de votre cadre de références mais aussi de votre état intérieur. Ce dernier communique et s'harmonise avec votre environnement : c'est la raison pour laquelle on parle de Loi d'attraction et de co-création avec l'Univers (ou la Source, Dieu, peu importe le mot que vous y mettez).

La bonne nouvelle, c'est que la conscience de cette interconnexion vibratoire permet de se libérer des croyances malsaines qui maintiennent dans la peur, la souffrance et l'inconfort (lire Préserver sa Magie).


L'information vibratoire est précieuse tant elle sait nous guider très justement et lors d'une Lecture d'Aura par exemple, c'est elle qui vous éclaire, pas moi !


Un grand inconnu aux contours indéfinissables


Quand bien même l'être humain se rassure en tentant de cartographier cet Invisible, quoique l'on puisse en dire, l'autre côté du voile reste insaisissable et l'inconscient collectif joue un rôle indéniable dans nos représentations de cet Au-delà.

À titre personnel, au moment de l'éveil de ma médiumnité, je me suis heurtée à un consensus dans lequel mon ressenti profond ne trouvait aucun écho (les monstres et tout le barda servi par notre héritage culturel).

En effet, j'essayais de suivre des préceptes communément admis mais qui, pour moi, ne rimaient à rien.

Cela ne veut pas dire que j'étais dans le faux (même si je l'ai cru un temps) ou encore que les autres l'étaient.

Simplement et avec le recul, je crois avec conviction que le fond (l'information vibratoire) est plus important que la forme (la représentation).


Ainsi, si on vous relate des images qui vous paraissent insensées, écoutez plutôt leur message : cet écho qui saura vibrer tout au fond de vous et ramener à votre conscience ce dont elle a besoin pour trouver un nouvel élan. N'oubliez pas que le verbe et l'image servent avant tout le message ;-)


Se faire confiance est la clé


Au cours de notre vie, nous rencontrons une multitude d'opinions, de visions, d'idées, de perceptions diverses et variées et il me semble important de préciser (même si ça paraît évident), que personne ne détient une vérité souveraine et/ou universelle, aussi convaincant soit-il.


Rappelez-vous que tout ce qui est prouvé à un moment donné, pourra être contesté plus tard (c'est le cas de nombreux protocoles, médicaments, diktats, vaccins, etc).


Regardez comment la vie déconstruit les certitudes en un clin d'oeil pour nous rappeler que tout est cycle et impermanent.


Et dans ce mouvement, qu'est-ce qui peut être plus fiable que votre perception du moment ?

Est-il question de trouver UNE vérité ou SA vérité ?


Et si c'était votre sensibilité qui ouvrait la voie à VOTRE vérité ?

Une vérité qui évolue, s'affûte, s'aiguise, se partage et enrichit l'esprit.


Faites-vous confiance, regardez la vie avec votre coeur et ce, même et surtout, si votre vision est différente des autres !

L'esprit, lui, est empreint de cette éternité qui, comme le vent, va, vient et danse dans cet Univers bien plus vaste qu'on ne le conçoit 😉


Finalement, et si l'Invisible était simplement la porte de votre propre univers ?






retour au menu.png