꧁ Le Grand Livre des Guérisseuses ꧂

Il y a quelques mois et sans le chercher, cet ouvrage s'est glissé sous mon nez. Et comme à chaque fois, il est arrivé à point nommé pour éclairer la conscience d'un ressenti.


"Ils" me parlent beaucoup à travers les livres, ça a toujours été ainsi (et ne concerne pas nécessairement des ouvrages spiritualistes).


C'est l'histoire d'un mot, d'une phrase, qui vient résonner contre une latence freinée avec ardeur par un mental obstiné.


La Magie vient révéler à la conscience ce qu'elle a besoin de savoir à un moment précis pour continuer sa route, son apprentissage !


La Magie s'opère de différentes façons, celle-ci fait partie de la mienne 😉✨



Une histoire de famille


Dissimulé dans la petite dédicace au début de livre, un détail m'a tout de suite interpellée : Clara Lemonnier (l'auteur) dédie son ouvrage à son arrière-grand-mère, fille de guérisseur. Ainsi, son travail, ses recherches, prennent racines au sein-même de son arbre généalogique : cette quête de vérité et de sens me parle beaucoup !


En effet, j'ai l'intime conviction que l'on ne s'improvise pas guérisseur (médium, coupeur de feu, magnétiseur, etc). Et rejoins tout à fait l'auteur lorsqu'elle fait référence aux "vieilles femmes" ou encore aux matrones (mon grand-père m'en parlait beaucoup lorsque j"étais enfant !) dans cette nécessité d'expérimenter la vie avant de pratiquer son "don".


En effet, il me paraît indispensable d'inscrire sa démarche dans une certaine cohérence. Il s'agit-là du fameux "aide-toi toi-même avant d'aider les autres" !


Aussi, et en recoupant différents témoignages, vous vous apercevrez que très souvent, ce type de "capacités" s'inscrit dans une lignée familiale. Il n'est pas question "d'élu" au sein d'une famille : on continue simplement ce qui a déjà été, ce qui a été transmis, parfois de façon très inconsciente.


Et ce n'est pas parce qu'un tabou règne à ce sujet dans d'une famille, que cela n'a jamais été en son sein. On parle d'héritage même si cela remonte plusieurs générations, même si cela a été longuement refoulé.


C'est Anne Ancelin Schützenberger, l'instigatrice de la psychogénéalogie (lire L'Héritage familial), qui imageait une grande toile tissée par chacun des membres d'une même famille, ainsi reliés par les mêmes histoires par delà l'espace et le temps.


À ce titre, j'envisage cette toile comme le fruit d'un travail collectif qui s'étend de générations en générations : chacun apporte sa pierre à l'édifice afin de servir un projet qui échappe quelque peu à la conscience humaine.


Un portrait historique

Au fil des pages, on parcourt l'histoire très documentée des guérisseuses depuis le Moyen-âge jusqu'à nos jours.


De cette manière, l'auteur nous offre une vision d'ensemble de l'évolution de la médecine dite populaire et illégitime vers la médecine classique et conventionnelle (qui, soit dit en passant, n'est pas si vieille que ça...) en passant par la conscience holistique qui tend à revenir sur le devant de la scène.


Il est intéressant de comprendre à travers le fil de l'histoire comment sont nés les courants de médecines alternatives et comment s'est formé le clivage entre la Science et la Nature.


Ne serait-ce que pour se rendre compte qu'une lutte de convictions est vaine dans la mesure où l'on gagnerait bien plus à créer une alliance entre les différentes approches thérapeutiques. L'une ne prévalant pas forcément sur l'autre. Voilà encore un bel exemple de dualité appelant à l'équilibre plutôt qu'au conflit !


Un pouvoir diabolisé


Au fil de ce voyage temporel, on se rend compte à quel point nos vies ont été et sont encore largement influencées par une lutte incessante entre les sexes (dualité quand tu nous tiens...).


En effet, nous avons d'un côté un patriarcat égotique, soucieux de faire fructifier sa renommée et ses affaires, face au principe féminin, plus humaniste, connecté à et usant des ressources que lui offrent la Nature.


Il faut dire qu'à une certaine époque, il est compliqué pour les ruraux d'avoir accès aux soins, principalement dispensés dans les villes et dans les milieux notables.


De ces différents paysages thérapeutiques vont naître de grandes disparités idéologiques mues par des intérêts économiques, politiques et religieux.


Une chasse aux Sorcières


On y revient ! Elle est là ! Oubliez le folklore tissé autour de l'archétype de la Sorcière pour vous plonger dans son histoire réelle.


Au fil des pages se dévoile la naissance d'un mythe qui n'a pour but que de discréditer une pratique de la médecine qui offre à l'homme un regard différent sur lui-même.


Une perspective remettant en cause tout ce qu'il a tenu pour acquis (et qui sait étancher sa soif de domination).


Ceci dit, je ne vous en dévoile pas plus pour vous laisser le plaisir de découvrir ce récit passionnant !


Une résonance particulière


Si je vous partage cette lecture, c'est qu'elle a suscité en moi une prise de conscience phénoménale !


En effet, comme je l'expliquais en début d'article, "ils" se manifestent par le biais des livres pour distiller des clés de compréhension sur mon chemin.


Et il y a un passage en particulier (celui des somnambules magnétiques, voir extrait ci-après) qui a su relier à la conscience — et avec beaucoup d'émotions — une de mes expériences de vie : les connexions mystiques.


Et même si j'ai déjà rencontré cet effet-miroir déroutant à travers La Sorcière de Portobello, ça a été un véritable choc !



Les femmes somnambules sont, au début du XIXè siècle, des patientes qui, venues soigner leurs maux, deviennent de véritables guérisseuses et visionnaires. Les magnétiseurs s'adjoignent leurs services, en les rémunérant pour des séances ouvertes aux malades ou à ceux désireux de communiquer avec l'au-delà. Au moyen de passes ou de phrases qui s'apparentent à des formules incantatoires, ils plongent les dormeuses dans ce sommeil éveillé si particulier. Rapidement, certaines d'entre elles décident de s'émanciper de ces hommes et d'apprendre à se mettre elles-mêmes en transe et à en revenir elles-seules, par la concentration, la prière ou d'autres procédés de leur invention.

Cela m'a progressivement menée à prendre conscience de la réelle portée thérapeutique de la vibration des mots dans ma pratique des lectures d'âmes. Cela m'a permis de mieux comprendre et intégrer mon rôle... et c'est loin d'être fini ! De fil en aiguille, d'une lecture à l'autre, je collecte des clés dont je vous reparlerai prochainement.


Tout ça pour vous dire qu'il est inutile de forcer quoi que ce soit puisque tout se révèle en temps et en heure. Faites-vous confiance pour explorer ces inclinaisons qui vous appellent depuis vos profondeurs. L'aventure est non seulement riche mais surprenante 😉



Références :

Le grand livre des Guérisseuses de Clara Lemonnier


(crédits illustrations : Jeanne Macaigne)



#Guidance #Spiritualité #Eveilspirituel #LibérationEmotionnelle #MédiumCanal #MagieIntérieure #PouvoirDesMots #LibrairieDeSorcière #SorcièreModerne







logo.png