L'AURA⚛︎ ET SES MYSTÈRES

Populairement représentée par un halo de couleurs entourant l'enveloppe physique: qu'est-ce que et comment la voir ? Dans cet article, je vous partage une expérience personnelle de l'aura, celle qui m'a conduite — de manière inattendue — à en pratiquer la lecture !


Plus jeune et en plein éveil, j'ai expérimenté "à tout hasard" une photo d'aura sans savoir de quoi il en résultait à proprement parler. Honnêtement, j'étais assez dubitative mais suffisamment curieuse pour tenter l'expérience.

Je souriais en coin en m'asseyant sur le tabouret faisant face à l'appareillage photographique grandiloquent, machiné par la petite dame convaincante qui m'avait alpaguée à l'entrée d'un salon.


Quelques instants plus tard, un polaroïd en sortait : on pouvait distinguer mon intranquilité dissimulée derrière un halo de couleurs multiples et variées. La petite dame me tendait un feuillet sur lequel était détaillée leur signification. Elle commençait à interpréter chaque couleur en y glissant des détails quelques peu saisissants.


Comment des couleurs pouvaient-elles parler si précisément de ce que j'étais en train de vivre ?


Un peu plus tard, je découvrais différentes facettes de la médiumnité à travers divers ouvrages, dont un en particulier qui expliquait comment faire pour voir l'aura des personnes.

Sans plus de convictions que cela, je me rappelais l'expérience de la photo et tentais à mon tour d'exercer cette vision.

Il est dit de placer son sujet sur un fond blanc et de suffisamment se concentrer en plissant les yeux pour voir apparaître des couleurs... Autant vous dire tout de suite que ça n'a jamais marché !


Encore plus tard, la médiumnité digérée, j'ai commencé à pratiquer des guidances dans mon entourage. Je tirais les cartes depuis l'adolescence, avais apprit à les lire en faisant appel à mon intuition... et puis un soir, ça m'est sorti de nulle part.


Et si je me connecte à elle, qu'est-ce qui se passe ?


Là, j'ai commencé à ressentir un poids sur ma poitrine, comme si on m'appuyait à cet endroit, ma respiration s'est saccadée, comme si je manquais d'air.


En partageant cette curieuse expérience à l'intéressée, elle me confiait que c'est exactement la sensation qu'elle éprouvait. Là, j'ai compris que cet élan n'était absolument pas anodin.

Une fois suivante, je réitère l'expérience sur quelqu'un d'autre, de suffisamment éloigné pour ne pas être influencée, et là, stupéfaction : il me confirme son état émotionnel !

Voilà comment j'ai été amenée à pratiquer pour affiner mes perceptions : c'est mon intuition qui m'a guidée et non pas un exercice adapté à une sensibilité différente de la mienne !


Petit à petit, je me suis sentie de plus en plus à l'aise avec ma façon de "voir". En effet, je vis les énergies corporellement, elles me parlent ainsi, me transmettent une information. Voilà comment peut se manifester la clairsentience : l'espace d'un instant, je suis un pantin 😄


Au cours de mon cheminement, mes perceptions se sont affinées et une prise de conscience tardive m'a amenée à une réalité.


Ce que je perçois, c'est l'aura !


Pas de la manière dont on l'énonce communément (même si j'en perçois les couleurs les yeux fermés) mais selon ma propre sensibilité.

Et je crois que nous sommes tous capables de "voir" l'aura, si tant est que l'on s'ouvre à soi en se détachant des conditionnements mais aussi de l'ego.

En ef